J’ai testé… Les testicules pour vélo

J’ai testé… Les testicules pour vélo

Posté le 17/05/2016 par Friss, testeur certifié Comment se Ruiner Home, J'ai testé ! 0 6963

On ne cesse de le répéter, la sécurité avant tout, mais contrairement à la célèbre publicité mettant Karl Lagerfeld en scène avec un gilet de sécurité routière, on peut avoir la classe tout en se protégeant, la preuve avec ces bike balls, par ici !

Disponibles juste ici les Bike Balls sont une véritable révolution dans le milieu du cyclisme. Elles vous sont familières ? C’est normal on vous en avait déjà parlé l’année dernière lors de la sortie du produit, après des mois de négociation, Comment se Ruiner a enfin l’immense honneur de vous présenter ces bourses un peu particulières, c’est parti !

Tout d’abord étudions les boules dans leur emballage, celles-ci sont accrochées à un support carton grâce à un collier en plastique, deux autres colliers d’une dizaine de centimètres sont également accrochés à ce support, le tout emballé dans une pochette plastique transparente.

Les colliers en plastiques servent bien évidemment à accrocher votre paire de testicules sous votre bicyclette.

Déballons désormais ces petits bijoux. Plutôt légères et assez rigides malgré une matière de type siliconeuse, le cœur des burnes composé d’une lampe rouge est alimenté par deux piles plates interchangeables assez facilement grâce à une petite anfractuosité à l’arrière du produit.

Voyons maintenant comment le produit fonctionne.

Il suffit simplement d’appuyer sur un bouton situé au milieu des attributs sexuels. Ces derniers disposent de 3 types d’éclairage différents :

  • Un clignotant très rapide
  • Un clignotant moins rapide
  • Une lumière fixe

La lumière est de couleur rouge ce qui sur la route signifie qu’il s’agit de l’arrière de votre véhicule, parfait pour se faire repérer des autres usagers pendant vos escapades nocturnes !

Vu qu’on est des pros chez Comment se Ruiner et qu’on aime le travail bien fait on a décidé de ne pas s’arrêter là et de tester les Bike Balls en condition.

Après avoir subtilisé la carte V’Lille d’un des boss, je me faufile dehors jusqu’au spot rempli de vélos. Je choisis soigneusement la monture qui aura le privilège de se voir affubler de balloches lumineuses avant de m’atteler à l’accrochage de celles-ci.

Rien de plus simple, il suffit de passer le collier en plastique dans la boucle au-dessus des testicules puis passer ce même collier dans un anneau ou autour d’une barre sous la selle du vélo. Voilà c’est accroché, les roubignolles peuvent enfin pendre en pleine liberté.

Dernier Check up, tout est ok, je peux enfin enfourner ma bécane et partir à l’aventure.

Les balls tiennent le coup et se balancent même comme une vraie paire, de gauche à droite, d’avant en arrière, réalisme : 100% ! La lumière marche bien mais est peu visible à cause du soleil, celle-ci n’a pas lieu d’être en pleine journée de toute façon puisque les balls sont à allumer uniquement lorsqu’il commence à faire sombre.

Ma bécane équipée je peux enfin me tirer d’ici de ce bled et rejoindre le Gang des licornes rideuses, ciao les gars !

Fiche technique :

Nom : Bike Balls

Poids : 67 grammes

Longueur : 10 cm pour les Balls / 10 cm pour les colliers en plastique

Largeur : 6 cm à l’endroit le plus large

Matière : Silicone

Couleur : Blanches transparentes, lumière rouge

Etanche : Oui

Lumières : 3 types différentes

Alimentation : 2 piles plates CR2032 (incluses)

Les points positifs :

Sécurité : Optimale, vous êtes visibles de loin lorsqu'il fait nuit

Look : Classe ultime, les testicules pour vélo vous apporteront un style certain

Autonomie : Longtemps, on vous recommande tout de même de les éteindre lorsque vous ne les utilisez pas !

Point négatif (?) :

Vous rigolez ? Ce produit est parfait et d'une simplicité d'utilisation inédite.

Produit testé et approuvé par l'équipe technique Comment se Ruiner.

Ces Bike Balls sont parfaites, je veux rendre mon vélo plus viril !

Incroyable, je veux cette combinaison de Licorne

d

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le avec vos amis !

Les ruinés en parlent ()

Ecrire un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Précédent
Suivant